Interdisons les plateformes pétrolières et gazières dans le chenal Laurentien

Envoyez un courriel au premier ministre Justin Trudeau

Le bouton ne fonctionne pas?

Habitat des majestueuses baleines et des tortues luth en voie de disparition, le chenal Laurentien devrait être un refuge sécuritaire pour les espèces vivant au large de la côte du Cap-Breton.

Mais les règlementations proposées pour la désignation de la région comme aire marine protégée (AMP) permettront encore le forage de pétrole et de gaz dans 80 % de la région.

L’extraction pétrolière et gazière n’est jamais compatible avec la protection marine. Voici pourquoi :

  • Les opérations de forage perturbent les fonds marins, augmentant la sédimentation dans l’eau et causant des dommages aux espèces sensibles.
  • Les explosions sismiques causent des blessures physiques aux baleines et poissons, et peuvent faire fuir les espèces de certains habitats importants.
  • Un déversement pétrolier détruirait cette région.

Il peut sembler impensable qu’une vaste région censée protéger la biodiversité puisse être remplie de plateformes pétrolières. Mais c’est exactement ce qui pourrait arriver si nous n’intervenons pas à temps.

S’il vous plaît, envoyez ce courriel aujourd’hui au premier ministre Justin Trudeau et au ministre des Pêches et Océans Dominic LeBlanc.

Il est encore temps d’interdire le pétrole et le gaz dans le chenal Laurentien avant que les règlementations ne soient finalisées – mais seulement si vous envoyez dès maintenant un message fort.

S’il vous plait, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Le bouton ne fonctionne pas?

1. Créez un nouveau courriel et copiez les destinataires :

2. Copiez le titre suivant dans la ligne de l’objet :

3. Copiez ce qui suit dans le corps du message :